Envie d’une bonne recette? Visitez nos sites

Projet de loi C-205 : Agir pour mieux protéger les élevages de poulet et de dindon

Le 10 juin, les Éleveurs de volailles du Québec ont témoigné devant le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire sur le projet de loi C-205. Un mémoire a été partagé avec les membres du Comité afin d’exposer les conséquences pour un éleveur de poulet ou de dindon d’une éventuelle intrusion à la ferme.

En effet, le texte de C-205 modifie la Loi sur la santé des animaux pour ériger en infraction le fait de pénétrer, sans autorisation ou excuse légitime, dans un lieu où se trouvent des animaux, lorsque cette action peut avoir comme conséquence d’exposer ces derniers à une maladie ou à une substance toxique susceptible de les contaminer.

Que ce soit au niveau de la santé et du bien-être des animaux et des humains ou au niveau économique, l’entrée sans autorisation d’un individu ou d’un groupe d’individus peut avoir de lourdes conséquences.

Les EVQ ont demandé aux membres du Comité de soutenir l’adoption du projet de loi C-205 afin de mettre en place des mesures dissuasives qui sauront se montrer efficaces pour décourager toute personne qui songerait à s’introduire au sein d’un bâtiment d’élevage animalier.

Il est important d’agir pour mieux protéger les élevages de poulet et de dindon de toutes personnes qui pourraient vouloir s’introduire sur l’une de nos fermes. Il en va, à notre avis, de la stabilité de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et du maintien de notre autonomie alimentaire.

Vous devez utiliser un navigateur moderne pour consulter ce site Internet. Téléchargez Microsoft Edge ou Google Chrome gratuitement.