On met en marché conjointement le poulet et le dindon avec un plan conjoint

Le Plan conjoint, c’est l’outil collectif de mise en marché de tous les éleveurs de volailles au Québec.

Dans ce plan, les éleveurs et éleveuses nous confient la responsabilité de :

– Décider des niveaux de production à respecter.

– Commercialiser tous les poulets et dindons produits.

– Négocier les conditions de vente avec les entreprises de transformation.

C’est également dans le cadre du Plan conjoint que les Éleveurs de volailles du Québec appliquent la gestion de l’offre.

Mais concrètement, qu’est-ce que le Plan conjoint?

  • On administre. La loi nous donne la responsabilité de gérer le Plan conjoint de façon efficace et équitable pour tous les producteurs.
  • On règlemente l’élevage. On établit des règles et on les fait respecter avec discipline et respect. Le principe du contingentement est à la base de la réussite du Plan. Il autorise un quota à chaque éleveur. C’est-à-dire une certaine quantité de poulets ou de dindons qu’il peut produire dans une période donnée. Le quota est calculé en mètres carrés et représente la surface utilisée pour l’élevage de la volaille.
  • On négocie. On négocie collectivement les conditions de mise en marché avec les acheteurs. Dans les conventions de mise en marché, on indique les conditions de vente et de paiement, le prix du transport et les normes de qualité des produits. Par la suite ces ententes sont soumises à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec pour leur homologation.
  • On développe la production de volailles. Notre objectif est de favoriser l’élevage de la meilleure volaille qui soit afin d’en accroître la consommation et ainsi d’augmenter le volume de production. On le fait en investissant constamment dans l’information, la recherche, de nouveaux marchés, des stratégies de commercialisation et de la publicité.