FAQ – On répond à vos questions sur la volaille

L’élevage de poulets et de dindons n’a plus de secrets pour nous. Mais peut-être que pour vous c’est moins clair. On a regroupé ici les questions que l’on reçoit le plus souvent aux Éleveurs de volailles du Québec. Si vous avez encore des interrogations après votre lecture, n’hésitez pas à nous écrire.

Une communauté d’environ 700 familles d’éleveurs de poulet et de dindons répartie sur 5 grandes régions du Québec, 30,000 emplois directs et 2 G de contribution au PIB. 

L’élevage de poulet et de dindon au Québec sont assujettis au respect de programme nationaux de bien-être animal, en l’occurrence le Programme des soins aux animaux (PASAF) et le Programme de soin des troupeaux (PST). 

Des critères stricts pour un élevage salubre sont mis en place dans toutes les fermes du Québec. D’ailleurs, un système d’audits réalisés par les EVQ et par une firme externe permet de certifier les bonnes pratiques des éleveurs de poulets et de dindons du Québec. 

Le programme de salubrité à la ferme encadre l’usage judicieux des antibiotiques. Découvrez-en plus dans la section Mythes et réalités.

Oui, le guide sur l’aviculture du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec regroupe toutes les informations sur les élevages de poulets et dindons, les oiseaux reproducteurs et les poules pondeuses. Le guide d’élevage couvre les aspects socioéconomiques, la génétique, la reproduction, l’alimentation, la santé, les bâtiments d’élevage, les équipements, la régie ainsi que des questions liées à l’environnement.

Si vous avez le désir de vous lancer dans l’élevage de poulets ou de dindons, nous vous invitons à visiter la section Devenir éleveur. 

Il existe deux formations en aviculture reconnues, l’une à l’Institut de technologie alimentaire et l’autre au Cégep de Lévis-LauzonToutefois, d’autres parcours connexes peuvent être empruntésNous vous invitons à visiter également le site Web d’Agricarrières. 

Les Éleveurs de volailles du Québec représentent exclusivement les éleveurs de poulets et de dindons à chair. Pour le poulet Chanteclerc, on vous invite à communiquer avec la Fédération de producteurs de races patrimoniales du Québec. 

L’expression poulet de chair est utilisée pour désigner un poulet élevé pour sa viande, contrairement aux poules pondeuses élevés pour ses œufs.  

Les poussins arrivent à environ 24 heures de vie et ils grandiront pendant environ 40 à 45 jours.  

Les poulets sont principalement nourris de grainsmaïs et soya, ainsi que de farines et de graisses animales. On élève 5 types de volailles avec des variantes dans leur alimentation. 

En 2020, la consommation moyenne de poulet par habitant était de 35,1 kg par année. 

Oui, en très grande proportion. La production de poulet et de dindon au Canada est soumise au modèle de gestion de l’offre. Cela permet une production adaptée à la demande nationale, une garantie du prix payé au producteur et un contrôle des importations. Ce système contribue à l’autonomie alimentaire du Canada.