Salubrité à la ferme

Pour les éleveurs, la santé des volailles a toujours été une priorité. Ils appliquent rigoureusement de bonnes pratiques d’élevage afin de minimiser les risques de maladies en vue de protéger le cheptel et de fournir aux consommateurs des produits sains et de qualité.

À cet égard, ils mettent en œuvre des programmes spécialisés qui sont appliqués à l’échelle canadienne. Il s’agit, pour les éleveurs de poulet, du Programme d’assurance de la salubrité des aliments à la ferme Élevé par un producteur canadien (PASAF) et, pour les éleveurs de dindon, du Programme de salubrité des aliments à la ferme (PSAF).

Le PASAF et le PSAF ont été développés respectivement par Les Producteurs de poulet du Canada et par les Éleveurs de dindon du Canada. Ces deux programmes ont obtenu la reconnaissance technique de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Ils sont basés sur le système HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point). Reconnu à l’échelle internationale, le système HACCP est conçu pour identifier des problèmes en cours de production plutôt qu’à l’étape de l’inspection finale.

Grâce à ces programmes, nos éleveurs font ainsi un suivi quotidien de toutes les étapes de l’élevage de façon à favoriser la santé et la croissance des oiseaux.

Ces programmes sont un moyen concret et responsable de démontrer la fierté et l’engagement des éleveurs quant à l’élevage de poulets et de dindons de qualité inspirant la confiance des Québécois.

Exemples de procédures d’élevage

Biosécurité

  • Aménager des zones de biosécurité à l’extérieur et à l’intérieur des poulaillers
  • Afficher une pancarte Biosécurité en vigueur
  • Verrouiller les poulaillers et tenir un registre des visiteurs
  • Assurer la propreté des lieux, des bâtiments et des équipements
  • Porter une paire de bottes par poulailler et des vêtements spécifiques à la ferme
  • Faire un contrôle antiparasitaire efficace (oiseaux sauvages et rongeurs)

Salubrité

  • Période de retrait (vérification des bons de livraison)
  • Gestion des silos

Certification de conformité

L’application du PASAF et du PSAF est liée à un ensemble d’exigences que l’éleveur doit respecter s’il veut obtenir le certificat de conformité. Le certificat est délivré après un examen rigoureux et, par la suite, l’application du PASAF ou du PSAF est vérifiée annuellement sur les fermes par des audits.

Amélioration continue

Les programmes et procédures sont revus annuellement et des mises à jour sont faites au besoin. À titre d’exemple, en mai 2017, le secteur du poulet a révisé sa stratégie sur l’UAM et a décidé d’éliminer l’utilisation préventive des antibiotiques de catégorie II d’ici la fin de 2018, tout en se fixant pour objectif d’éliminer l’utilisation préventive des antibiotiques de catégorie III d’ici la fin de 2020. Cette politique est exécutée dans le cadre du Programme de salubrité alimentaire à la ferme.

Participation à l’Équipe québécoise de contrôle des maladies avicoles (ÉQCMA)

Les Éleveurs de volailles du Québec ont joué un rôle déterminant à l’égard de la santé animale en initiant la création de l’Équipe québécoise de contrôle des maladies avicoles (ÉQCMA). Fondée en 2005, l’Équipe regroupe tant les autorités gouvernementales que les diverses organisations de l’industrie avicole et de la santé animale. Avec un plan intégré de gestion en situation de crise, elle met à la disposition des éleveurs toutes les ressources humaines et techniques nécessaires à une prévention efficace et des stratégies d’intervention contre toute éclosion de maladie avicole à déclaration obligatoire et de maladies ciblées telles que la laryngotrachéite infectieuse et la mycoplasmose à Mycoplasma gallisepticum.

Salubrité dans l’ensemble de la chaîne de production

La salubrité des aliments concerne évidemment toute la chaîne de production et les divers paliers de l’industrie avicole y prennent part. Il en est ainsi du Programme modernisé d’inspection de la volaille (PMIV) dont se sont dotés la plupart des transformateurs au Québec. Il s’agit d’un programme fédéral d’inspection de la volaille qui intègre des mesures d’analyse des risques au cours des étapes d’abattage et de transformation.

Calibration du médicamenteur - Facile d'avoir le bon dosage

Dre Martine Boulianne explique comment calibrer le médicamenteur à la ferme.

Campagne de sensibilisation à l’usage judicieux des antibiotiques

Dans le cadre de l’assemblée annuelle des partenaires de la Stratégie de santé et de bien-être des animaux, une nouvelle campagne de sensibilisation a été lancée : Les antibiotiques en faire bon usage, c’est sage!. Cette campagne vise à sensibiliser les propriétaires d’animaux d’élevage et de compagnie à l’importance d’utiliser de façon judicieuse les antibiotiques.

En savoir plus sur la campagne

Les antibiotiques et le poulet du Canada : Une vidéo sur tableau blanc (4:59)

Êtes-vous préoccupés à cause de l'utilisation et de la résistance aux antibiotiques? Nous le sommes aussi et les Producteurs de poulet du Canada (PPC) également. Regardez cette courte vidéo que les PPC ont mise au point pour parler de cet enjeu et ce que les éleveurs de poulet font à ce sujet. Et ce que vous pouvez faire également!

Les antibiotiques et l'industrie avicole

Module 1 : Mangeons-nous vraiment des antibiotiques avec notre poulet ? (1:20)

Peu importe ce que vous entendez, souvenez-vous : lorsque vous mangez du poulet, vous ne consommez pas d’antibiotiques.

Module 2 : Qu’est-ce que la résistance aux antibiotiques ? (1:33)

La résistance survient lorsque les bactéries arrêtent de répondre, ou ne répondent plus aussi bien, aux antibiotiques. C’est un phénomène qui existait avant les antibiotiques synthétiques, cependant, toute utilisation d’antibiotiques, chez les humains OU les animaux, peut entraîner la résistance.

Module 3 : Les producteurs peuvent-ils utiliser des antibiotiques ? (0:49)

Les producteurs peuvent utiliser des antibiotiques dans la production de poulet pour protéger la santé et le bien-être des oiseaux. Des antibiotiques sont donnés aux oiseaux lorsqu’ils sont malades et, en premier lieu, pour les empêcher de devenir malades.

Module 4 : La plupart des antibiotiques utilisés dans la production avicole ne sont pas utilisés en médecine (1:41)

Les antibiotiques les plus utilisés chez les humains ne sont pas les mêmes que ceux qui sont les plus souvent utilisés dans la production de poulet.

Module 5 : Que peut faire le consommateur pour éviter les bactéries? (1:07)

De bonnes pratiques dans la cuisine peuvent réduire votre risque de contamination de n’importe quelle bactérie, qu’elle soit résistante ou non.

Autres pages recommandées pour vous

Bien-être animal

Professionnels toujours attentionnés, les éleveurs accordent une grande importance au bien-être de leurs oiseaux.

En savoir plus »

Protection de l'environnement

En aviculture, la prise de conscience des enjeux environnementaux n’a cessé de croître au fil du temps. Les éleveurs, de façon proactive, ont adapté leurs façons de faire à cet égard.

En savoir plus »