Bien-être animal

Pour les éleveurs, il va de soi que les animaux doivent être élevés avec soin. C’est ainsi qu’ils appliquent depuis des décennies le Code de pratiques recommandées pour le soin et la manipulation des animaux de ferme qui a été établi sous la responsabilité du Conseil de recherches agroalimentaires du Canada.

Programme de soins aux animaux et Programme de soin des troupeaux

Visant sans cesse à favoriser les meilleures conditions d’élevage possible, les éleveurs de poulet et de dindon ont récemment mis en oeuvre deux programmes basés sur le code des bonnes pratiques : le Programme de soins aux animaux (PSA) élaboré par Les Producteurs de poulet du Canada et le Programme de soin des troupeaux (PST) conçu par les Éleveurs de dindon du Canada.

Ces deux programmes sont complémentaires aux programmes de salubrité à la ferme et mènent également à une certification de conformité par le biais d’audits à la ferme.

Pour les éleveurs, des soins de qualité sont de première importance, car ils sont essentiels au bien-être des oiseaux et à une croissance optimale.

Exemples de procédures d’élevage

À la ferme

  • Les poulets et les dindons destinés à la consommation sont élevés en liberté dans un poulailler où ils ont tout l’espace nécessaire pour circuler.
  • Les bâtiments protègent les volailles contre les prédateurs et les intempéries et permettent l’application d’une biosécurité efficace, ce qui minimise les risques de maladies.
  • Les volailles ont accès en tout temps à de l’eau fraîche et à des aliments qui les maintiennent vigoureuses et en bonne santé.
  • Les poulaillers sont munis de systèmes de ventilation et de chauffage perfectionnés qui permettent un renouvellement constant de l’air et une température adaptée à l’âge des oiseaux.
  • Ils sont aussi dotés de génératrices et de systèmes d’alarme pour assurer le bien-être des oiseaux en cas d’urgence.
  • Pour la propreté et le confort, les planchers sont recouverts d’une litière.
  • Les éleveurs assurent une surveillance fréquente de manière à détecter toute situation anormale liée à la santé des oiseaux.

Pour le transport

  • Pour le transport des volailles, priorité est donnée à des firmes spécialisées. Responsables du bien-être des oiseaux, elles agissent avec vigilance.
  • Le temps de transport vers les abattoirs du Québec varie entre 20 et 120 minutes.
  • Tout est mis en oeuvre pour que les conditions climatiques affectent le moins possible le bien-être des oiseaux durant le transport.

Essayez cette méthode de démarrage attentionnée : Le Poussin Podium

Documents relatifs au bien-être animal

Autres pages recommandées pour vous

Salubrité à la ferme

Des bonnes pratiques d’élevage et de suivi assurent aux consommateurs des produits sains et de qualité.

En savoir plus »

Protection de l'environnement

En aviculture, la prise de conscience des enjeux environnementaux n’a cessé de croître au fil du temps. Les éleveurs, de façon proactive, ont adapté leurs façons de faire à cet égard.

En savoir plus »