Baisse de l’allocation québécoise de dindon et des prix aux éleveurs

Juillet 2011

Longueuil, le 6 juillet 2011 – Les Éleveurs de volailles du Québec ont été informés, le 28 juin dernier, que le conseil d’administration des Éleveurs de dindon de l’Ontario (TFO) a appuyé à l’unanimité une entente sur les prix avec leurs abattoirs. Les modalités de cette entente sont les suivantes : les éleveurs et les abattoirs vont se partager sur une base de 50/50 toute augmentation ou diminution dans le coût des aliments et des dindonneaux jusqu’à un maximum de 10 ¢ d’augmentation dans ces coûts, ce qui équivaut à une augmentation du prix vivant de 5 ¢ dans toutes les catégories.

L’Ontariorevient donc à un système d’indexation partielle des prix. Cette décision est difficilement explicable, particulièrement quand on sait que les Éleveurs de dindon du Canada avaient décidé, quelques jours avant, de réduire de 1,5 million de kilogrammes l’allocation canadienne de dindon en sacs. La logique aurait été qu’une réduction de l’allocation permette aux éleveurs d’obtenir une pleine indexation du prix aux éleveurs.

Pour le Québec, cela se traduit par une baisse de 362 668 kg de l’allocation totale 2011 – 2012 qui sera répartie également entre les productions de léger et de lourd.
Les ÉVQ rencontreront les TFO en août prochain pour tenter de développer une approche commune afin de ramener dès que possible la pleine indexation des prix aux éleveurs. Une rencontre avec les abattoirs est aussi prévue afin de poursuivre les discussions sur une bonification des prix aux éleveurs. À ce sujet, le comité des Éleveurs de dindon du Québec avait proposé aux propriétaires d’Unidindon, en mai dernier, d’augmenter temporairement de 3 ¢ le prix aux éleveurs afin d’aider à supporter les investissements en promotion des ÉVQ, qui représentent plus de 4 ¢ par kilogramme. Le comité espérait aussi que cette augmentation incite l’Ontario à relever ses prix aux éleveurs, mais les propriétaires d’Unidindon ont refusé cette approche.

 -30-

Information : Marylène Jutras, agente de communication
Tél. 450 679-0540, poste 8245